Comment planifier la croissance d’une église

(Guide de planification destiné aux églises locales)

D’abord pourquoi planifier? Robert Schuller, le pasteur d'une des plus grandes églises locales en Amérique du Nord, répond en disant : Celui qui refuse de planifier, planifie son propre échec.

Planifier permet de s’organiser et d’être plus efficace dans l’accomplissement de sa mission. Planifier c’est élaborer un plan, c’est concevoir un ensemble de dispositions pour réaliser efficacement un projet.

Les pasteurs David Yonggi Cho, Rick Warren et Dale Galloway, dont les églises locales ont connu un développement sans précédent, ont tous panifié leur croissance.

Cet article, sous forme de guide, a pour but d’aider les pasteurs et les responsables d’église à planifier le développement de leurs églises en décrivant et en expliquant les différentes étapes de la planification.

1. Qu’est-ce que la planification?

La planification est un processus de réflexion qui amène à répondre à quatre questions de base:

  • Où en sommes‑nous?
  • Où voulons‑nous nous rendre?
  • Comment pouvons‑nous nous y rendre?
  • Comment pouvons‑nous mesurer la progression?

La planification amène à mettre sur papier un document appelé plan stratégique. Celui-ci comprend : 1) l’énoncé de mission de l’église 2) la vision de l’église; 3) l’énoncé des buts, des objectifs et des stratégies qui doivent permettre de réaliser la vision; 4) la description des mesures qui seront utilisées pour évaluer la mise en oeuvre du plan.

2. Où en sommes‑nous?

La toute première étape dans la réalisation d’un plan stratégique est la formulation d’un énoncé de mission. Celui-ci définit, de manière succincte, ce qu’est l’église locale et sa raison d’être. Il doit être facile à comprendre et répondre aux questions suivantes:
  • Qui sommes‑nous et à qui offrons‑nous nos services?
  • Pourquoi sommes-nous là?
  • En quoi sommes-nous uniques?
  • En quoi notre mission s’inscrit-elle dans le mandat ou les programmes de l’institution à laquelle nous appartenons ?

Voici un modèle utile pour aider à formuler un énoncé de mission.

La mission (objectif) de ____________________ (organisation)

est de __________________________________ (ce que nous faisons)

à l’aide de _______________________________ (comment nous le faisons)

pour ___________________________________ (pour qui)

afin qu’ils _______________________________ (ce pourquoi nous le faisons)

La deuxième étape est de faire un énoncé des services offerts. Les services (ou catégories de services) sont les secteurs d’activités de base de l’église nécessaires à la réalisation de sa mission.

Exemples de catégories de services dans les églises locales:

  • Prières et Célébrations
  • Évangélisation
  • Services caritatifs (visite de malades, collecte de vêtements et de nourritures pour les pauvres, etc.)
  • Services auprès membres (garderie; fraternité, activités de jeunesse, etc.)
  • Catéchisation (pour enfants et pour adultes)
  • Formation pour impliquer les membres dans des activités d’église
  • Communication (site internet, audiovisuel, etc.)
  • Etc.

La troisième étape dans la réalisation d’un plan stratégique est l’analyse de l’environnement. L’analyse de l’environnement fait ressortir les Forces et les Faiblesses à l’interne, les Possibilités et les Menaces de l’extérieur (analyse F.F.P.M), tout autant d’éléments déterminants pour la capacité de l’église à poursuivre sa mission. Une telle analyse renseigne sur la situation actuelle de l’église et donne des informations importantes pour la suite de la planification.

Parmi les facteurs internes, citons les limites financières, la gouvernance (leadership et structure de leadership), le personnel, les méthodes et les systèmes opérationnels.

Les facteurs externes peuvent être entre autres la conjoncture économique, les déplacements de population, les avancées technologiques, les changements géographiques et les changements législatifs.

Les résultats de l’analyse de son environnement font partie des données dont on tiendra compte pour éléborer la vision d’avenir de l’église, ses objectifs, ses actions et ses stratégies.

3. Où voulons‑nous nous rendre?

La quatrième étape est la formulation d’un énoncé de vision. Celui-ci décrit la situation d’avenir souhaitée par l’église locale. C’est l’image, inspirante, de la situation future « idéale ».

  • L’énoncé de vision répond généralement aux questions suivantes :
  • Que souhaite l’église locale et à quoi aspire‑t‑elle?
  • Quelle image veut-elle véhiculer auprès de ses membres, de ses employés et de la communauté?
  • Comment améliorera-t-elle la qualité des services offerts?

La cinquième étape dans la réalisation d’un plan stratégique est la formulation d’un énoncé de valeurs. Celui–ci sert de principe directeur en décrivant la manière dont les membres de l’église ont à se comporter dans l’exécution de leurs tâches. Ils traduisent les croyances et les convictions qui impriment et guident la réalisation de la vision et de la mission.

Les principes directeurs répondent généralement aux questions suivantes :

  • Quelle attitude allons-nous favoriser dans l’accomplissement de notre mission et la concrétisation de notre vision?
  • Quelles sont nos valeurs organisationnelles?

La sixième étape est la formulation des buts. Les buts sont les résultats des activités entreprises exprimés en termes qualitatifs. Ils reflètent ce que l’église locale recherche et la direction qu’elle entend suivre pour accomplir sa mission et concrétiser sa vision.

La formulation des buts s’inspire des réponses aux questions suivantes :

  • Les buts s’harmonisent‑ils avec l’énoncé de mission et des valeurs de l’église?
  • La réalisation des buts contribuera-t-elle à l’accomplissement de sa mission?
  • Les buts découlent‑ils aussi de l’analyse de l’environnement interne et externe, et répondent‑ils à des critères déterminés?
  • Les buts sont-ils en lien avec les services et les besoins des groupes ciblés de l’église?
  • Les buts donnent-ils à l’église une orientation claire sur ce qu’elle doit faire? Forment-ils un cadre pratique pour les objectifs et les activités futures?
  • Les buts s’inscrivent-ils dans la durée?
La septième étape est de déterminer les objectifs. Les objectifs sont les résultats que l’église prévoit atteindre par rapport aux buts à long terme.

La liste de points qui suit peut se révéler utile pour élaborer les objectifs:

  • Les objectifs doivent énoncer clairement les résultats particuliers que l’église s’efforce d’atteindre pour réaliser ses buts.
  • Chaque but doit répondre à au moins un objectif; cependant, une organisation se fixe souvent plus d’un objectif en vue d’atteindre un but.
  • La mesure de chaque objectif est exprimée en données chiffrées et indique dans quelle mesure les objectifs ont été atteints par l’église, par rapport à un but.
  • Les mesures sont rattachées à l’objectif à mesurer. Il en faut au moins une par objectif.
  • La mesure illustre le changement ou la variation dans la réalisation progressive d’un objectif. Les objectifs et les mesures utilisées doivent être clairs et faciles à comprendre pour quiconque ne connaît pas bien l’église locale.

Exemple – Buts rattachés à des objectifs et des résultats attendus

Buts Objectifs /résultats visés
... Augmenter par trois le nombre de groupes de maison au plus tard le 30 juin 2012.
... Avoir 30% de plus de jeunes parmi les membres de l’église, avant la fin 2011.

La suite de cet article se trouve dans le livre : GIFFARD, Pierre-Alain, La croissance de l’Église : outils et réflexions pour dynamiser nos paroisses, Nouan-le-Fuselier, Éditions des Béatitudes, 2012.

97828402442953